Le Traquet kurde. Jean Rolin. P.O.L 💛💛💛💛

Le Traquet kurde par Rolin

Quel OLNI ( Objet littéraire non identifié) que ce court livre de Jean Rolin!
Nous voilĂ  , pèle-mĂŞle avec un traquet kurde , les monts d’Auvergne , l’Ă®le d’Ouessant mais aussi le British MusĂ©um , des ornithologues , des hauts gradĂ©s de sa majestĂ© , l’Etat Islamique , Mossoul , l’Irak ,le Kurdistan et aussi une multitude de noms d’oiseaux plus Ă©tonnants les uns les autres : la courvite isabelle , le sirli du dĂ©sert , le bruant mĂ©lanocĂ©phale , la sittelle de Neumayer.
C’est cet inventaire Ă  la PrĂ©vert qui donne cette impression d’OLNI ( Objet littĂ©raire non identifiĂ© )
Une fois que l’on a reposé le traquet Kurde et qu’on a laissĂ© dĂ©canter cet inventaire , tout prend sa place et de OLNI (objet littĂ©raire non identifiè) nous passons Ă  une dĂ©ambulation , Ă  une mĂ©ditation littĂ©raire plus profonde qu’il n’y en Ă  l’air.
Jean Rolin est un « fondu » des oiseaux et de ce qu’ils peuvent reprĂ©senter.
Il ne pouvait rester insensible Ă  la photographie d’un amateur : la photo d’un traquet kurde sur les pentes du Puy de DĂ´me.
Que faisait cet oiseau Ă  4 500 kms de sa zone de vie au Kurdistan.
En plus l’oiseau a Ă©tĂ© aperçu 3 mois après la bataille de KobanĂ© Ă  la frontière turco-syrienne.
A partir de ce fait Jean Rolin va nous entraîner sur les traces de ce traquet kurde de façon originale.
Tout d’abord en revenant dans les annĂ©es 1900/1930 ,en nous Ă©voquant d’Ă©minents ornithologues britanniques qui Ă©taient aussi d’Ă©minents militaires au Moyen Orient. parmi eux l’Ă©difiant Meinertzhagen , mythomane , peut ĂŞtre assassin. A coup sĂ»r tueurs d’oiseaux et Ă  la recherche de leurs poux.
Ce Meinertzhagen qui cĂ´toya Philby , Laurence d’Arabie ou encore Ibn Saoud , le père de la future Arabie Saoudite.
Et tout ce beau monde construisit le Moyen Orient que l’on connait aujourd’hui. le traquet Kurde n’ayant cure des frontières lui vit exclusivement au Kurdistan Ă  cheval sur l’Irak, la Turquie et la Syrie.
Autre façon de nous entraĂ®ner sur les traces du traquet kurde : nous perdre Ă  Ouessant oĂą des ornithologues du monde entier viennent compter le passage des oiseaux migrateurs. le nec plus ultra Ă©tant d’apercevoir, de voir ,de noter, de cocher l’oiseau qui n’ a pas de raisons de passer lĂ . Comme le traquet Kurde sur le Puy de DĂ´me. RĂ©chauffement climatique , migration forcĂ©e des oiseaux comme celle des hommes ?
Enfin Jean Rolin en grand reporter veut retrouver le traquet kurde dans son environnement naturel. le voila parti au Kurdistan Ă  la recherche de ce petit oiseau alors qu’autour de lui les combats font rage entre L’Etat Islamique , les Kurdes , les Syriens.
Cela donne des scène ubuesques décalées mais qui parle de nous , de notre monde.
Vaut il mieux avec des jumelles , examiner une ligne de front ou essayer de trouver un traquet kurde ?
Est ce qu’avec des jumelles Ă  traquer un traquet , peut on ĂŞtre pris pour un agent secret ?
Sous son écriture lègère , décalée , Jean Rolin nous laisse méditer sur notre monde .
Cette année il a été vérifié que 30% de nos oiseaux des campagnes avaient disparus. le chant des oiseaux se fait plus faible.
Et quand est il du chant des hommes ?
Ce traquet kurde sur les pentes du Puy de DĂ´me nous rappelle tout cela.
Migration , Migrants….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s