Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu . Actes Sud ðŸ’›ðŸ’›ðŸ’›ðŸ’›ðŸ’›

Leurs enfants après eux par Mathieu

Quelle belle idée  que le titre du roman de Nicolas Mathieu : Leurs enfants après eux
Qui sont ces enfants , qui sont  » eux » ?  Les enfants , eux, peuvent être intervertis  tout comme les années   : les années  60, les années  1990 ou encore maintenant en 2018.
Nicolas Mathieu à choisi quatre étés: 1992 ,1994, 1996,1998.
Mais son histoire est universelle et pourrait très bien se déroulait en 2018 , dans ces territoires loin de Paris, ou dans les périphéries urbaines.
Nous sommes donc en 1992, dans une vallée  de L’est de la France. Certainement dans le bassin sidérurgique au Nord de Metz, entre Lorraine et Luxembourg.
Anthony à 14 ans et avec son cousin, par désoeuvrement,  ils volent un canoë et vont traverser un lac pour rencontrer et défier les interdits sur la plage des culs nus.
A partir de cet événement,  Nicolas Mathieu va nous faire découvrir en quatre étés,  la vie d’une vallée,  d’une jeunesse, d’un monde du travail  et aussi la fin des utopies.
Par son écriture et son style, Nicolas Mathieu nous ancre dans la peau de ces personnages,  dans cette vraie vie, loin de Paris et la mondialisation
C’est terre à terre, charnel, sans équivoque.
Anthony , son cousin ,Hacine , Steph ou encore Clem sont les visages de cette jeunesse qui se fracasse contre le mur de cette vallée  qui se meure par manque de travail, par manque de considération.
Cette jeunesse qui se cherche et se perd dans la drogue , les petits boulots , les bals et les cuites du samedi soir.  Mais en définitive une recherche de soi, d’un éventuel ascenseur social.
Mais il n’y a pas que la jeunesse . Les adultes sont aux prises avec des tourments identiques.
C’est aussi dans l’alcool, la violence qu’ils pensent pouvoir résoudre ces tourments
Ce mal être est superbement rendu par le texte de Nicolas Mathieu.
Une écriture populaire, des mots simples nous plongent au coeur de ces jeunes,  de leurs parents
Aucun voyeurisme,  juste l’envie de vivre, d’exister.
Ces quatre étés font évoluer cette jeunesse, de l’adolescence à l’orée du monde adulte.
Une adolescence faite de rêves mais vite rattrapée par les contingences  de cette vallée.
Qu’il est difficile de s’extraire de son milieu, que l’on soit jeune ou adulte. Et en à t on réellement l’envie et la force?
Nos liens familiaux,  sociaux forment un déterminisme  qu’il est compliqué de transcender.
C’est en cela que le livre de Nicolas Mathieu est universel.
Cet état de fait qu’il situe en 1992 dans une vallée lorraine , est tout aussi prégnant aujourd’hui   dans cette vie peri- urbaine et pavillonnaire.  le parallèle avec le mouvement des Gilets Jaunes est manifeste.
Ce mouvement qui fait rejaillir des rêves,  des utopies qui ont 40 ans et qui  devaient traverser Anthony, Hacine, le cousin ou encore Hélène et Patrick.
Rien est réglé  et c’est pour cela que le titre du livre de Nicolas Mathieudoit résonner au fond de Nous.
Leurs enfants après eux  sous entend nos enfants après nous.
C’est un grand livre politique dans le sens noble du terme .
Nicolas Mathieu nous parle de la cité,  des relations sociales,  de nos rêves et utopies.
Il est toujours l’heure de croire.
Il est toujours l’heure d’un départ.

Leus enfants après eux. Actes Sud. 426 pages

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s