Les petits de Décembre de Kaouther Adimi .Le Seuil.💛💛💛

Les petits de Décembre par Adimi

Les petits de Décembre est le deuxième roman de Kaouther Adimi. Comme pour son premier roman ,la toile de fond du roman parle de l’Algérie.
Dans son premier roman,  Nos richesses,  Kaouther Adami revenait  sur la vie de l’éditeur  Edmond Charlot entre les années 1940 et jusqu’à nos jours et nous parlait avec émotion de l’Algérie et du peuple algérien.
De nouveau elle nous parle du peuple algérien dans Les petits de Décembre.
Elle se base sur un fait réel qui s’est passé dans la banlieue d’Alger à Delay Brahim.
Dans un terrain vague au milieu d’un lotissement réservé aux familles de militaires, les jeunes du quartier ont installé un terrain de foot et de ce terrain ils ont fait leur fief.
Nous sommes en 2016. Deux généraux débarquent plan de construction en main afin de construire de belles villas
Les enfants, dans leur insouciance, s’en prennent physiquement aux généraux.
Une résistance s’organise.
A travers les habitants du lotissements , les enfants, Kaouther Adimi va faire revivre l’Algérie de l’indépendance à maintenant, en nous parlant de dictature, du Front Islamique du Salut, du GAI, des tentatives de transitions démocratiques.
A travers ces différentes générations , la société algérienne d’aujourd’hui est sondée. Y a t il des générations perdues? Les parents des enfants ont ils encore un espoir dans les hommes de pouvoir actuel ?
Quelle espérance pour ces enfants qui résistent qui s’organisent ?
Le sujet est passionnant mais malheureusement je n’ai pas accroché à la crédibilité de ce lotissement et de ces enfants.
N’ayant pas accroché à la crédibilité de  certains personnages,  je n’ai pas trouvé de souffle d’emotion dans ce roman.
Les personnages sont trop stéréotypés pour faire naître une véritable empathie.
Par exemple quand Adila , la rebelle qui a rejoint secrètement le NFL dans les années 1960, décide brutalement d’écrire afin que l’on n’oublie pas. S’ensuit 13 pages résumant la vie d’Adila et l’histoire de l’Algérie .
C’est un peu succinct et didactique. Ça manque de souffle et d’émotion.
Dommage !
Les petits de Décembre  ne sont pas encore Nos Richesses. Mais ces petits de Décembre sont bien présents alors que L’Algérie va se « choisir » un nouveau président

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s