Une joie féroce de Sorj Chalandon. Grasset . 💛💛

Une joie féroce par Chalandon

J’ai aimé et j’ai été emporté par le Jour d’avant, Profession du père ou encore Une promesse.
Je me sens donc tout à fait libre pour dire qu’Une joie féroce ma déçu.
Dans le dernier livre de Sorj Chalandon on retrouve l’empathie que porte toujours l’auteur pour ces personnages. Les dialogues sont toujours ciselés et l’émotion affleure à chaque page. Et pourtant…
Cela ne prend pas.
Malgré le sujet ( le cancer chez plusieurs femmes ) il reste un sentiment de superficialité. En définitif que connaissons nous profondément de Jeanne,Brigitte, Melody et Assia.
Ce n’est pas le côté thriller du roman qui relance le roman. Bien au contraire. Tout cela paraît peu crédible et difficilement réalisable pour des protagonistes malades.
Je n’ai trouvé ni joie, ni férocité dans cette citadelle.
Dommage.
Mais je reste un fan de Sorj Chalandon.
Alors au prochain roman. Sans rancune

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s