Lazare de Richard Zimler. Cherche Midi. đź’›đź’›

Lazare par Zimler

Voici un livre qui me laisse dans l’expectative.
Il s’agit du portrait de Lazare, l’homme ressuscitĂ© par JĂ©sus.
Pour raconter cette histoire, l’auteur Richard Zimler s’appuie sur une longue lettre que fait Lazare à son petit fils Yaphiel.
Dans cette longue lettre Lazare va lui expliquer ce que sa résurrection à changé mais surtout son rapport avec Jésus alors que celui ci va rentrer dans Jérusalem pour Pâques.
Afin d’ĂŞtre le plus près de la rĂ©alitĂ©, Richard Zimler va emprunter les termes hĂ©breux pour dĂ©signer les personnages et les lieux.
JĂ©sus devient Yeshua ben Josef
Lazare est Elezier ben Natan.
JĂ©rusalem est Yerushalayim.
Ce parti pris donne une grande vĂ©racitĂ© Ă  l’histoire, de mĂŞme que l’immersion dans la Palestine de cette Ă©poque.
L’occupation romaine est oppressante , le problème des langues est toujours lĂ  en filigrane. Comment se comprendre alors que cohabite le latin, l’hĂ©breu, l’aramĂ©en, le grec, l’Ă©gyptien.
Il est dit en quatrième de couverture que Richard Zimler rĂ©ussit Ă  faire de l’histoire la plus connue de toute notre culture un livre que l’on ne parvient pas Ă  lâcher
La quatrième de couverture dit aussi que dans ce portrait tout en nuances de Lazare, Richard Zimler replace Yeshua ben Josef dans le contexte culturel et religieux de l’Ă©poque Ă  savoir celui du judaĂŻsme et de ses traditions.
Richard Zimler porte ainsi un nouveau regard sur une histoire qui nous est familière.
Et c’est lĂ  que le bat blesse.
Plusieurs fois j’ai eu envie de lâcher le livre. Lenteur de l’avancĂ©e. Grands passages mystiques de Elezier ben Natan ou de Yeshua ben Josef.
Effectivement le portait de Lazare est tout en nuances , mais cette compassion et ce regard pose question. A aucun moment il n’est indiquĂ© que c’est un roman. Pourtant des actions et des personnages ne correspondent pas Ă  la rĂ©alitĂ© de l’Evangile de Jean. ( PrĂ©sence de Loukkas – Luc)
Richard Zimler nous fait vivre les quelques jours avant Pâques et la Pâques de Yeshua par les yeux de Elezier ben Natan. Jusqu’Ă  quel point Elezier ben Natan a t il Ă©tait si prĂ©sent ?
Enfin Richard Zimler insiste sur le judaïsme et la mysticité de Yeshua et la chrétienté naissante reste une secte détournant le message de Yeshua.
Il me semble qu’il aurait Ă©tĂ© utile que l’auteur Ă  la fin du livre mentionne son cheminement et ses diffĂ©rentes sources afin d’asseoir son rĂ©cit.

Richard Zimler | Facebook

Richard Zimler, né le 1er janvier 1956 à Roslyn Heights est un romancier américain, auteur de best-sellers. Il vit à Porto (Portugal) où il enseigne le journalisme. Il est édité en France par Le Cherche midi, Buchet/Chastel et Actes Sud (Rouergue).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s